Comment avez-vous bouclé l’année qui vient de se terminer? Tournez-vous une page sur la confusion ou sur la clarté des expériences que vous avez vécues? Choisirez-vous de conserver le meilleur de vos apprentissages et de grandir fièrement et plus fort qu’avant? Choisirez-vous de mettre l’accent sur une histoire qui sera plus proche de votre vérité et de vos valeurs? Déciderez-vous de vous consacrer entièrement à la réalisation de vos rêves et de vivre de votre passion? Passerez-vous enfin à l’action pour exprimer la beauté qui vous habite? Serez-vous ouvert à découvrir le monde et toutes ces merveilles qui n’attendent que vous? Choisirez-vous de prendre le temps de vous arrêter plus souvent pour jouir du moment présent? Aurez-vous le courage d’aimer chaque jour un peu plus, malgré les contrariétés incontournables du quotidien? Aurez-vous envie de prendre le risque d’exprimer qui vous êtes? Aurez-vous la capacité de croire que tous les possibles sont possibles?

… une soif de vivre plus intense et le désir de danser ma vie

Quoi qu’il en soit, la fin d’une année est une sorte de carrefour où nous arrivons tôt ou tard. Une croisée des chemins où nous sommes invités à exercer notre pouvoir de choisir. Pour certains, c’est cliché de faire le bilan de fin d’année, mais pour moi c’est un exercice nécessaire pour mieux orchestrer mon devenir. J’en ai fait un rituel : j’allume une bougie, j’ouvre un livre sur un passage qui me parle, j’organise ma table d’écriture dans la clarté du matin et je me mets au travail. Tous ces petits gestes donnent du sens à ce passage qui symbolise l’entièreté des transformations qui se produisent inévitablement d’un jour à l’autre. En vérité notre bilan de fin d’année pourrait être fait à chaque jour comme une prière du soir ou du matin. Il est en quelque sorte l’examen de conscience qu’on m’a appris dès l’âge de raison. Cette pause écriture me donne l’occasion de revoir le chemin parcouru et de prendre conscience des apprentissages qui ont fait de moi une personne plus forte et plus plus résiliente.

La joie de vivre est l’oxygène de la vie

En relisant le livre d’Oprah « What I know for sure » j’ai eu envie de faire l’éloge de ce que la vie m’a appris en 2019. Il m’est venu comme un désir d’honorer chacune des actions que j’ai posées et chacun des apprentissages qui m’ont permis d’exprimer ma vérité. Alors voici, ce dont je suis certaine maintenant:

Ce dont je suis certaine, c’est que le premier café est un temps propice à la gratitude et que ce moment donne le ton à une paix renouvelée en début de journée;

Ce dont je suis certaine, c’est que les rires et les sourires échangés contribuent à la croissance de l’amour et de l’amitié dans le monde;

Ce dont je suis certaine, c’est que chaque geste de gentillesse est une touche de couleur qui compose un chef-d’œuvre du tableau de ma vie.

Ce dont je suis certaine, c’est que le contraire de l’égoïsme est notre capacité de manifester des intentions pures et inconditionnelles pour améliorer la condition humaine;

Ce dont je suis certaine, c’est que nous changeons l’eau en vin, chaque fois que nous partageons un repas en famille ou avec des amis et des personnes qui sont chères à notre cœur;

Ce dont je suis certaine, c’est que les êtres humains sont foncièrement bons et que la mesquinerie, la jalousie ou la médisance que certains nous expriment cachent leurs propres souffrances;

Ce dont je suis certaine, c’est que la liberté est un vent qui souffle dans nos ailes afin de leur permettre de se déployer;

Ce dont je suis certaine, c’est que nous avons le devoir de respecter ce vent qui souffle dans les ailes des personnes que nous aimons profondément et le devoir d’ouvrir les nôtres;

Ce dont je suis certaine, c’est que sommes dotés d’une mission de vie et que le manque de reconnaissance de cette mission prive l’humanité d’une grande richesse;

Ce dont je suis certaine, c’est que notre mission de vie n’a rien à voir avec du tape-à-l’oeil, car notre mission consiste simplement en quelques mots: aimer notre prochain comme nous mêmes;

Ce dont je suis certaine, c’est que l’amour est une rivière d’eau courante qui coule en nous et que cette eau ne cesse de circuler, quoi qu’il arrive;

Ce dont je suis certaine, c’est que, si nous le demandons sincèrement, la vérité trouvera toujours son chemin pour rejoindre notre conscience;

Ce dont je suis certaine, c’est que la vérité rend tout plus clair;

Ce dont je suis certaine, c’est que le pardon véritable donné à soi-même et aux autres contribue à faire rayonner le meilleur de nous-mêmes;

Ce dont je suis certaine, c’est qu’une relation amoureuse est une danse où chacun apprend à reconnaître la beauté et le rythme de l’autre sur une mélodie qui s’orchestre naturellement;

Ce dont je suis certaine, c’est que la mesure que nous utilisons pour juger les autres est la même mesure qui nous privera de l’amour à recevoir;

Ce dont je suis certaine, c’est que la musique qui nous touche est un langage qui réveille cette part d’infinie en nous-mêmes; et que l’écriture nous permet d’exprimer cette part d’éternité;

Ce dont je suis certaine, c’est que l’humilité m’élève avec dignité quand je reconnais que quelque chose de plus grand que moi orchestre le grand tout;

En faisant le bilan de ce chapitre qu’à été 2019, ce dont je suis certaine c’est que nous avons le devoir et la responsabilité du voyage de notre vie. Nous sommes des pèlerins qui avancent à petits pas avec la certitude que ce n’est pas la destination qui importe, mais bien la joie de vivre en parcourant ce chemin jour après jour.
Nous possédons une Source inaltérable de bienfaits pour vivre mieux – pour vivre en paix chacune des journées qu’il nous est donné de vivre. Et je crois que cette Source d’eau vive se trouve dans notre relation à nous-mêmes et aux autres. Car nous sommes des êtres de relations et on ne grandit qu’en aimant à longueur de journée!
Je vous souhaite un bon bilan 2019
Que l’année 2020 soit votre source de joie de vivre!