On parle souvent de lâcher-prise. Le lâcher prise a longtemps résonné pour moi comme laisser tomber ma grande vision. Pour la femme que je suis qui porte tant de rêves et de possibles, lâcher prise résonnait comme abdiquer, m’abandonner. Une impression de laisser tomber ce qui me tenait le plus à cœur.

Alors je préfère parler de non-résistance.

Lorsque je traverse des périodes incertaines, des défis et des pertes plus difficiles j’ai appris que de ne pas résister à ce qui se présente m’ouvre l’esprit à de nouvelles possibilités. En choisissant de ne pas résister je choisi de rester là et de ne pas me laisser tomber. C’est comme si je sais que ce qui se passe est temporaire et je me sens appelée à en trouver le sens.

Une chose est certaine, c’est que l’expérience m’a prouvé que tout passe et que tout ce que je dois apprendre pour mon évolution personnelle se présentera toujours à moi; si ce n’est pas maintenant, ce sera plus tard. Alors dans la non-résistance, lorsque ce que je traverse est plus exigeant j’ai choisi de me poser les bonnes questions.

Comment ça peut être mieux? Est devenu la question qui m’ouvre à la non-résistance.

Cesser de résister, pour moi c’est accepter de vivre mes expériences humaines comme des processus de transformation. Car c’est ce qui se passe finalement. Les étapes parfois plus difficiles sont des processus initiatiques qui nous transforment profondément.

C’est enrichissant de cesser de résister et d’accueillir ce qui se passe sans serrer les dents.
Car tout n’est qu’un passage à traverser après tout. Et lorsque nous traversons un brouillard ou des doutes, la certitude que nous avons notre étoile comme référence est tellement sécurisante. Alors je garde en tête l’étoile qui me guide vers ce qui me tient le plus à cœur en ce monde.

C’est ainsi que la non résistance est devenue ma rivière d’eau courante. En vivant ce que j’ai à vivre, même si je ne comprends pas toute la signification tout de suite, j’ai l’impression de VIVRE PLEINEMENT. Puis ce qu’il y a de fantastique c’est qu’en ne résistant pas, en cessant de m’accrocher à la branche, je ne navigue plus à contre-courant.

La résistance me maintenait là où la nouveauté n’était pas possible. En cessant de résister je développe une vision au grand angle de ce que la vie me réserve en abondance. En cessant de résister je m’ouvre à plus de possibilités que je n’aurais certes pas vu dans la prison de la résistance.

Souvent je suis surprise de constater que ce que me réserve la vie est beaucoup plus beau que ce que j’aurais pu imaginer. Alors j’avance dans cette direction.

C’est dans cet espace que les nouvelles opportunités apparaissent. Alors je marche avec le cœur ouvert, en regardant devant. C’est une position que nous pouvons prendre même dans l’adversité. Marcher le cœur ouvert en regardant devant est la seule direction pour rejoindre le futur qui nous attend déjà.

C’est devenu mon acte de foi et mon mantra. J’ai la certitude que la Vie a préparé pour moi tout ce dont j’ai besoin pour réaliser pleinement ma mission d’âme, mon pouvoir de création et ma participation à l’édification d’un monde meilleur.

En réalisant que NOUS sommes choyés et que nous avons droit à TOUT nous cessons de résister en nous accrochant aux miettes du passé. Nous marchons droit devant avec noblesse.

Diane
__________________________
Sublime 2021